Additif huile moteur : composant, utilisation et éventuels dangers

L’additif huile moteur complète l’action de l’huile moteur. En général, il est utilisé à chaque vidange. Pour certains, le produits s’avère être indispensable pour le bon fonctionnement du moteur automobile. D’autres ne sont pas de cet avis et préfèrent utiliser une solution alternative. Voici donc quelques informations à connaître sur cet additif pour huile moteur.

Les composants de l’additif huile moteur

L’additif huile moteur possède à peu près les mêmes propriétés que l’huile moteur. Il est juste additionné de certains composants comme la silicone, le téflon et les détergents. Certains additifs présent également une viscosité importante ou sont paraffinés. Quoi qu’il en soit, les avis sont très partagés sur l’utilisation de l’additif huile moteur. Les fabricants soutiennent que le produit ne présente que des avantages pour le véhicule. Certains garagistes sont pourtant assez réticents quant à la fiabilité de ces additifs.

Les différents types d’additifs huile moteur

Il existe pas moins de cinq types d’additifs huile moteur. Les fabricants utilisent des additifs de viscosité. Il faut savoir que l’augmentation de la température de l’huile diminue sa viscosité. Pour limiter ce phénomène, les fabricants ajoutent alors des polymères épaississants dans le lubrifiant. Ces additifs sont incorporés dans la formule puisqu’ils sont sensibles à ma chaleur. Des détergents et des dispersants peuvent aussi être ajoutés dans l’huile moteur. En général, le lubrifiant ne survit pas à la contamination au charbon ou à la boue. Pour prévenir cela, les fabricants ajoutent des détergents et des dispersants dans l’huile moteur. Ces additifs aident à dissoudre les éléments qui pourraient troubler le lubrifiant.

Additif huile moteur, les éventuels dangers.

Certains garagistes ne sont pas encore convaincus de l’utilisation d’additif huile moteur sur les véhicules. Pour cause, le produit pourrait avoir des effets délétères sur le moteur du véhicule. Cela se manifeste par la perte de compression, les encrassements ou les dépôts. Dans le pire des cas, l’additif pourrait faire perdre à l’huile moteur ses propriétés, ce qui va ensuite détruire les pots catalytiques.

Des solutions alternatives

La majorité des professionnels en mécanique déconseillent l’utilisation d’additif huile moteur. Il arrive néanmoins que l’automobiliste soit obligé de verser le produit dans son moteur. Dans ce cas, il est recommandé de choisir des additifs reconnus agréés par le constructeur de la voiture. Cela permet de maintenir la garantie si le véhicule est encore couvert. Il serait également judicieux de choisir des additifs de qualité premium. Ces derniers quasi-inoffensifs pour le moteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *